Apparition de symptômes – conduite à tenir – retour à l’école

En cas de survenue brutale de symptômes évocateurs* du Covid:
– votre enfant de doit pas venir à l’école.
Vous devez:
– contacter votre médecin qui, lui seul pourra poser un diagnostic et juger de la nécessité ou non d’effectuer un test PCR.- informer l’école (chef d’établissement) de l’absence de votre enfant, ainsi que des raisons de cette absence.
Le retour de votre enfant à l’école ne pourra se faire sans avis médical.A défaut, il ne pourra revenir à l’école qu’après un délai de 14 jours. (délai de rigueur à ce jour).Si les symptômes apparaissent à l’école, vous en serez immédiatement informés et votre enfant sera isolé à l’infirmerie en attendant votre arrivée.
*Liste des symptômes: infection respiratoire aigüe avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleur musculaire inexpliquée, maux de tête inhabituels, diminution ou perte du goût ou de l’odorat, diarrhée.





FAQ du MEN:

Quelles sont les précautions à prendre avant de conduire son enfant à l’école ?

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Il leur est demandé de prendre les précautions suivantes avant de conduire leurs enfants à l’école :

 · surveiller l’apparition de symptômes chez leurs enfants notamment par la prise de température avant le départ pour l’école ;

· en cas de symptômes évocateurs du Covid-19 ou de fièvre (38°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’école et les parents prennent avis auprès du médecin traitant qui décide des mesures à prendre ;

 · ne pas conduire à l’école les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ;

· informer le directeur d’école ou le chef d’établissement s’ils ne conduisent pas leur(s) enfant(s) à l’école en précisant la raison ;

· avoir une hygiène stricte des mains comprenant le lavage au départ et au retour à la maison.

Il est essentiel que les parents informent immédiatement l’école ou l’établissement scolaire si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, ou encore s’ils ont été identifiés contacts à risque.

Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire.

Que se passe-t-il si une personne accueillie présente des symptômes dans l’école et l’établissement ?

Dans l’hypothèse où une personne accueillie présente des symptômes1 au sein de l’établissement, la conduite à tenir est la suivante :

· Isolement immédiat de la personne dans l’attente du retour à domicile ou de la prise en charge médicale S’il s’agit d’un élève : à l’infirmerie ou dans un espace dédié permettant sa surveillance par un adulte dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale, avec un masque pour les enfants en âge d’en porter (à partir de 6 ans) ;

· Respect impératif des gestes barrière ;

· S’il s’agit d’un élève, appel sans délai des parents/responsables légaux pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les gestes barrière ;

· Rappel par le directeur d’école ou le chef d’établissement de la procédure à suivre à savoir : éviter les contacts et consulter le médecin traitant ou la plateforme Covid-19 qui décide de l’opportunité et des modalités de dépistage le cas échéant. Un appui du médecin ou de l’infirmier de l’éducation nationale peut être sollicité si les parents/responsables légaux sont en difficulté pour assurer cette démarche de prise en charge ;

· Le directeur d’école ou le chef d’établissement indique aux représentants légaux de l’élève qu’il ne doit pas revenir à l’école dans l’attente d’un avis médical.

Dans l’attente de l’avis médical, les activités scolaires de l’école ou de l’établissement se poursuivent en respectant avec attention les mesures du protocole sanitaire.

Les représentants légaux concernés sont à invités à transmettre au chef d’établissement les informations nécessaires au suivi de la situation (confirmation ou non de l’atteinte par la Covid-19).

 A défaut d’information, l’élève ne peut revenir dans l’école ou l’établissement qu’au terme d’un délai de 14 jours.